Analogie Identitaire

21 février 2019

1er Sommet de Corse

Un séminaire, auquel j'ai participé il y a quelques jours, m'a permis de contempler plusieurs contenus fournis par les marques. Et en les apercevant, j'ai été stupéfait de noter à quel point certaines marques n'ont pas assimilé les bases du contenu de marque : un grand nombre des contenus mis en avant ne présentait effectivement dénué du moindre intérêt, et ces contenus étaient indubitablement condamnés à être des plantages vis-à-vis du public. On ne le dira sans doute jamais assez : dans le champ du contenu de marque, la qualité est la première condition du succès. Elle ne suffit pas toujours, mais elle est cependant fondamentale. Sur le marché des contenus, les contenus mis en avant par les marques ne se contentent pas d'être en lutte avec les autres publicités : les contenus de marque sont en concurrence avec l'ensemble des contenus produits, comme ceux fournis par les médias classiques. Les spectateurs sont en mesure de regarder un contenu de marque ou le dernier Disney, peuvent choisir de regarder un live de Britney Spears ou le making of d'un festival planifié par Cadbury. En définitive, les marques se doivent de présenter des contenus à forte valeur ajoutée, et elles ne parviennent pas toujours à leur but. La variété de contenus étant tellement riche, pourquoi le spectateur devraient-ils s'imposer des contenus de marques ? Les contenus observés comme sans valeur sont condamnés à disparaître dans la sphère insondable des contenus accouchés chaque jour et qui restent invisibles, comme tous ces bouquins édités à chaque rentrée littéraire et que personne n'achète. Le pire, pendant ce meeting, a été de percevoir que les marques qui étaient incapables d'imposer leurs contenus critiquaient l'utilité du brand content. Une belle entreprise de déni ! Messieurs, mesdames, la dualité de la situation ponctue les concepts appropriés des employés mais l'experience révèle les problèmes adéquats des bénéficiaires. Je m'engage solennellement devant vous : l'experience comforte les changements cumulatifs du groupe alors que l'exploration comforte les paramètres distincts du concept. Pour plus d'informations, allez sur le site de l'organisation du séminaire en Corse et trouvez toutes les informations.

Posté par analogieident à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 février 2019

Ecouter Zuckerberg

« Les Européens ont raison sur certaines choses », a admis Mark Zuckerberg devant le sénateur républicain Lindsey Graham qui lui demandait si les Européens avaient raison en matière de régulation. Bien sûr, le dirigeant de Facebook cherchait à ne pas donner entièrement gain de cause à ce parlementaire qui, avec 43 collègues, l’a auditionné plus de cinq heures, mardi 10 avril, avant une audition non moins longue par la Chambre des représentants mercredi. Mais entendre le fondateur, président-directeur général et actionnaire du plus grand réseau social du monde, l’un des plus célèbres représentants de la Silicon Valley, concéder du terrain à la logique du Vieux Continent est symbolique. Et résume en partie le changement d’ambiance politique aux Etats-Unis, autour du pouvoir des grandes plates-formes numériques et de leur possible soumission à des lois plus strictes. Mark Scott, journaliste spécialisé en technologies pour le site d’information américain Politico s’est amusé sur Twitter de l’évolution du discours : « En 2017, l’avis des Etats-Unis sur l’approche européenne de régulation des entreprises technologique : “C’est un racket protectionniste destiné à nuire à l’Amérique !” En 2018, l’avis des Etats-Unis après le dernier scandale de Facebook sur les données : “Ne pourrions-nous pas avoir les mêmes protections que l’Europe ?” » L’inspiration du « RGPD » européen Mardi, lors de l’audition, la sénatrice démocrate Maria Cantwell a renchéri : « Pensez-vous que la régulation européenne [en matière de vie privée] devrait s’appliquer aux Etats-Unis ? », a-t-elle demandé. Réponse de Mark Zuckerberg : « Tout le monde sur la planète a le droit au respect de sa vie privée. […] J’imagine que les choses seraient un peu différentes aux Etats-Unis, où nous avons une sensibilité légèrement différente, mais nous voulons mettre en place partout dans le monde le “consentement éclairé” et d’autres choses qui sont contenues dans le RGPD [règlement général sur la protection des données]. » Le patron de Facebook faisait référence au règlement qui doit entrer en vigueur dans l’Union européenne le 25 mai. Le réseau va-t-il appliquer partout ses principes, qui prévoient par exemple le droit de supprimer ses données ? Probablement pas. Mark Zuckerberg joue un peu sur les mots : le 5 avril, après avoir jugé le RGPD « très positif », il avait promis de mettre à disposition dans le monde entier « les mêmes contrôles et paramètres » sur la vie privée, mais « probablement » pas dans « le même format ». Changement de ton après Obama Il n’empêche : l’approche moins permissive envers les grandes entreprises du numérique, en vigueur dans l’Union européenne, gagne du terrain. « Ma position n’est pas qu’il ne faut pas qu’il n’y ait pas de régulation. La vraie question est : quelle est la bonne régulation ? », a rappelé Mark Zuckerberg, conformément au nouveau mot d’ordre adopté par l’entreprise en réponse aux pressions politiques. Mardi, quelques sénateurs d’inspiration libérale ont bien rappelé le risque de « surréguler » le secteur technologique. Mais la tonalité a changé depuis l’époque où Barack Obama raillait les enquêtes anticoncurrentielles lancées par la Commission européenne, dans un entretien au site Recode en 2015 : « Pour la défense de Google et Facebook, la réponse européenne est ici surtout guidée par des motivations commerciales. (…) Certains fournisseurs de services qui n’arrivent pas à concurrencer les nôtres essaient en gros de leur mettre des bâtons dans les roues. » « Dans le domaine technologique, les Européens ont parfois l’impression d’être en retard, mais être en retard quand la direction générale n’est pas bonne… Ça peut vouloir dire être en avance », rappelle Cathy O’Neil, autrice d’un livre sur les dangers des algorithmes (Weapons of Math Destruction, Crown, 2016, non traduit), interrogée en marge du sommet sur l’intelligence artificielle organisé le 29 mars à Paris par le gouvernement. Des élans politiques similaires des deux côtés de l’Atlantique Aux Etats-Unis, de nouvelles réglementations pourraient voir le jour. Mardi, le sénateur démocrate Ed Markey a demandé à Mark Zuckerberg s’il soutiendrait le vote du « consent act », un projet de loi qui impose « comme en Europe » le consentement préalable d’un utilisateur avant de pouvoir utiliser ses données. « En principe oui, mais les détails importent », a esquivé M. Zuckerberg. Récemment, certains ont défendu la création d’une agence américaine de protection des données - un débat qui peut paraître surprenant vu d’Europe et particulièrement de France, où la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) applique depuis 1978 la loi du même nom. Egalement évoqué mardi, le débat autour de la « responsabilité » de Facebook sur les contenus publiés fait écho à des discussions européennes : la révision en cours de la directive européenne sur les services de médias audiovisuels vise ainsi à renforcer les obligations des plates-formes numériques. Dans un autre domaine, Google a annoncé récemment la création de Google News Initiative, qui étend au monde entier son programme de soutien financier au journalisme, né en France en 2013 puis élargi à l’Europe en 2015. Enfin, les attaques répétées de Donald Trump envers Amazon et son patron, Jeff Bezos, accusés de « ne pas payer leurs impôts » peuvent faire penser aux velléités de la Commission européenne d’imposer une fiscalité plus stricte aux grandes plates-formes comme Google et Facebook. Cette petite revanche acquise, la route reste toutefois longue pour ceux qui rêvent d’une régulation complète des GAFA, aux Etats-Unis ou en Europe. Sur Twitter, le député européen et ancien premier ministre belge Guy Verhofstadt a en tout cas assuré mardi ne pas se satisfaire de cette première audition de Mark Zuckerberg : « Dommage que les citoyens européens doivent s’en remettre aux sénateurs américains pour obtenir la vérité sur ce qui s’est passé avec leurs données. J’invite Mark Zuckerberg à venir devant le Parlement européen nous expliquer comment Facebook compte se mettre en conformité avec la législation européenne sur la vie privée.

Posté par analogieident à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2018

Londres en mode sport

Comme partout ailleurs, les Londoniens sont également soucieux de leur forme physique et souhaitent prendre soin de leur corps en suivant un régime alimentaire et en faisant de l'exercice. Les nombreux gymnases de Londres offrent également l'ambiance et les installations idéales pour aider les gens dans cette entreprise. Ces gymnases disposent des derniers équipements et des entraîneurs appropriés pour aider les gens à réaliser leur désir de rester en forme. Ces gymnases sont situés à différents endroits de Londres et l'on a vraiment l'embarras du choix. Un autre avantage de Londres est sa topographie circulaire, ce qui facilite grandement les trajets quotidiens. L'excellent système de transport facilite également les déplacements dans la ville. Par conséquent, la proximité d'un gymnase ou le fait que vous y soyez peut-être obligé de vous rendre un peu au gymnase de votre choix peut difficilement être une excuse pour ne pas maintenir la régularité et la régularité de votre fréquentation. Il est possible de localiser des gymnases à Londres en utilisant les informations des journaux locaux et des nombreux sites Internet. L'astuce consiste à choisir quelque chose qui convient à vos besoins et à vous fournir le soutien nécessaire, tant en termes d'équipement que de formateurs professionnels, qui peuvent travailler avec vous pour vous aider à atteindre vos objectifs. La seule contrainte semble être le temps, car la vie est très occupée dans cette ville animée et les gens ne trouvent tout simplement pas le temps de s'engager dans un programme d'exercices - bien qu'ils veuillent le faire. L'un des gymnases les plus populaires de Londres associe des installations telles qu'un ring de boxe et un écran de cinéma à une gamme complète d'équipements de sport. Il propose également des studios de spinning et une impressionnante zone de poids libres dotée d'installations de musculation à la pointe de la technologie. L'atmosphère est semblable à celle d'une boîte de nuit et malgré l'apparence générale du thème de la boxe, la participation des hommes et des femmes est très égale. Un autre groupe est fier de ses faibles cotisations et est équipé d'une zone d'entraînement pour le Pilates, d'un centre de cardio-training spacieux et d'un équipement de haute technologie pour la musculation. Bien que l'ambiance ne soit pas très chic, les équipements proposés sont assez impressionnants compte tenu des tarifs appliqués. Pour ceux qui s'intéressent à quelque chose de plus frénétique, celui-ci possède également un trampoline, un terrain de volley-ball, une piscine et un très bon lieu de restauration dans ses limites. Un autre des célèbres gymnases londoniens s'étend sur quatre niveaux reliés par des escaliers ouverts en acier. Celui-ci dispose d'installations pour tester les compétences d'escalade de ses membres et d'une table de ping-pong placée sur un socle en verre au-dessus de la piscine. Cet endroit regorge d'équipements des meilleurs fabricants et offre même une installation simulée aux personnes souhaitant tester leurs aptitudes et leurs compétences à haute altitude. Les conditions sont créées de manière à ce que la personne puisse respirer des niveaux de pourcentage d'oxygène comparables à des altitudes de sept à neuf mille pieds. D'autres fonctions, comme un studio de Pilates et de gyroscopie, ainsi que des cours spéciaux de yoga et d'arts martiaux, complètent le tableau d'une unité de travail très complète et à la pointe de la technologie. Il existe d'autres salles de sport qui ne sont pas aussi sophistiquées ni aussi chères, mais elles sont tout aussi recherchées en termes d'installations standard offertes à des prix raisonnables. Retrouvez plus d'informations sur l'organisateur de ce voyage à Londres.

Posté par analogieident à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2018

La force face à l’adversité

De peur que le récit que j’ai donné de ces grandes forces ne soulève la question Pourquoi: n’ont-ils pas participé à la grande bataille en France? Je dois préciser que, mis à part les divisions qui forment et organisent chez eux, seulement douze divisions Les troupes étaient équipées pour combattre sur une échelle qui justifiait leur envoi à l'étranger. Et cela correspondait tout à fait au nombre que les Français avaient été amenés à attendre serait disponible en France au neuvième mois de la guerre. Le reste de nos forces à la maison ont une valeur de combat pour la défense du pays qui sera, bien sûr, progressivement pli chaque semaine qui passe. Ainsi, l'invasion de la Grande-Bretagne serait à ce stade temps nécessite le transport à travers la mer des armées hostiles sur un très grand à grande échelle, et après avoir été tellement transportés, ils devraient être continuellement maintenu avec toutes les masses de munitions et de fournitures nécessaires à la bataille continue - comme bataille continue ce sera sûrement. Voici où nous arrivons dans la marine - et après tout, nous avons une marine. Certaines personnes semblent oublier que nous avons une marine. Nous devons leur rappeler. Depuis trente ans Je me suis inquiété dans les discussions sur les possibilités d'invasion outre-mer, et j'ai pris la responsabilité au nom de l'amirauté, au début du dernier guerre, de permettre à toutes les troupes régulières d'être expulsées du pays. C'était très mesure sérieuse à prendre, car nos Territoriaux venaient tout juste d’être appelés et étaient assez peu entraîné. Par conséquent, cette île a été pendant plusieurs mois particulièrement dénudée des troupes de combat. L’Amirauté avait alors confiance en sa capacité à préparer une invasion massive même si, à cette époque, les Allemands avaient une magnifique batte- la flotte dans la proportion de dix à seize, même s’ils étaient capables de combattre un engagement général tous les jours et tous les jours, alors qu’ils n’ont plus qu’un quelques navires lourds qui valent la peine d’être mentionnés - le Scharnhorst et le Gneisenau. nous On dit également que la marine italienne doit sortir et gagner la supériorité de la mer dans ces eaux. S'ils le veulent vraiment, je dirai seulement que nous serons ravis d'offrir Monsieur Mussolini, un passage libre et sécurisé dans le détroit de Gibraltar ordonner qu'il puisse jouer le rôle auquel il aspire. Il y a une curiosité générale dans la flotte britannique pour savoir si les Italiens sont au niveau où ils étaient à la dernière guerre ou s'ils sont tombés du tout. Par conséquent, il me semble que dans la mesure où une invasion maritime à grande échelle est concernés, nous sommes beaucoup plus capables de le faire aujourd'hui que nous en étions à plusieurs la dernière guerre et les premiers mois de cette guerre, avant nos autres troupes ont été formés et que le B.E.F. avait procédé à l'étranger. Maintenant, la marine ont jamais prétendu être capable d'empêcher les raids des corps de 5 000 ou 10 000 hommes jeté soudainement à travers et jeté à terre à plusieurs points sur la côte une sombre nuit ou matin brumeux. L’efficacité de la puissance de la mer, surtout dans les conditions modernes dépend de la force d’invasion étant de grande taille. Il doit être de grande taille compte tenu de notre force militaire, de toute taille. Si elle est de grande taille, alors le La marine a quelque chose qu’elle peut trouver et rencontrer et, pour ainsi dire, mordre. Maintenant nous Il ne faut pas oublier que même cinq divisions, même faiblement équipées, nécessiteraient 200 à 250 navires, et avec la reconnaissance aérienne moderne et la photographie, il serait pas facile de collecter une telle armada, de la mettre en marche et de la conduire à travers la mer sans aucune force navale puissante pour l'escorter; et il y aurait une très grande possibilité bilités, pour le dire gentiment, que cette armada serait interceptée bien avant atteint la côte, et tous les hommes se sont noyés dans la mer ou, au pire soufflé morceaux avec leur équipement alors qu'ils essayaient d'atterrir. Nous avons aussi un super système de champs de mines, récemment fortement renforcé, à travers lequel nous seuls savons les canaux. Si l'ennemi tente de balayer des passages à travers ces champs de mines, il la tâche de la marine de détruire les dragueurs de mines et toutes les autres forces ployed pour les protéger. Il ne devrait y avoir aucune difficulté à cela, en raison de notre grande supériorité.

Posté par analogieident à 08:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2018

Le vin de glace

Le vin de dessert, fabriqué à partir de raisins congelés alors qu'ils sont encore sur le vin de vigne est un type coûteux. Les vins de glace naturels nécessitent des températures de congélation, lorsque les raisins sont mûrs après. Les raisins qui produisent du vin de glace doivent être écrasés, mais ils sont encore gelés. Les collectionneurs de vins de glace travaillent habituellement la nuit ou tôt le matin comme ça. Les raisins de glace sont habituellement récoltés dans quelques heures. Qu'est-ce qui rend le vin de glace unique? Le vin de glace a un goût sucré frais. Lorsque les raisins de glace sur la vigne et congelés, les sucres et autres solides dissous, acides et extraits), ne gèlent pas, ils sont concentrés. Cependant, les vins de glace ont de l'eau glacée et les raisins sont déshydratés. Ce qui contribue au vin de glace avec un goût sucré. Les raisins de glace congelés jusqu'à ce qu'ils soient fermentés. Une chose notable parmi les raisins de glace est qu'ils n'influent pas sur Botrytis cinerea. Botrytis cinerea est un champignon, qui est des raisins à vin. Cela signifie qu'avant la récolte, les vins de glace sont en bonne santé et en bon état. Peut être enlevé seulement des raisins sains et des raisins sont à Botrytis cinerea, offre un meilleur vin de dégustation. Les vins de glace sont généralement fabriqués à partir des régions du nord, qui sont des températures très basses. Les vins de glace les plus célèbres et les plus chers produits en Allemagne, Eiswein) et au Canada. L'un des vins de glace les plus célèbres produits dans la cave canadienne Inniskillin dans la région de Niagara. Dans ces pays, le vin de glace peut coûter entre 50 $ et 70 $ (canadien) et 90 $ (Allemagne). Le vin de glace est produit dans le nord des États-Unis, en Autriche, en Croatie, en République tchèque, en Italie, en Slovaquie, en Slovénie, en Hongrie, en Australie, en France, en Nouvelle-Zélande et en Israël. Les raisins de glace allemands, autrichiens et canadiens doivent geler naturellement, que leur vin s'appelle le vin de glace. En revanche, certaines vignobles utilisent un procédé appelé extraction pour produire des criques non traditionnels de vins de glace. Cryoextraction sont des glaces de glaçage de glace mécaniques. La cryoconction imite les effets des raisins naturels à la glace froide. Les raisins ont été récoltés dans d'autres raisins mécaniquement congelés à des raisins naturellement congelés. Les vins de glace produits de cette manière sont parfois appelés la «boîte à glace du vin». Les raisins de glace utilisés sont généralement Riesling, Vidal et Cabernet Franc. Les raisins Riesling sont des raisins blancs en Allemagne, en France, en Autriche et en Italie. Les raisins Vidal sont des raisins blancs du district d'Ugni Blanc d'Or et l'hybridation entre les raisins. Les raisins de Cabernet Franc sont des raisins rouges cultivés à Bordeaux, en France. La plupart des vins de glace ont une teneur en alcool plus faible que les vins réguliers. Lorsque le vin de glace Reisling de la teneur en alcool allemande est inférieur à 6%, et que les vins de glace canadiens sont généralement compris entre 8 et 13 pour cent d'alcool. Comme les vins du désert de glace sont des vins, ils peuvent être jumelés à presque tous les desserts. Le vin de glace a une saveur distincte, donc si vous nouez avec un dessert, prenez garde à trop de desserts sucrés. Le vin de glace goûte d'excellents gâteaux, muffins, gâteaux, crèmes anglaises, puddings, fromages, bleu ou fromage de chèvre) et du foie gras. Le meilleur vin de glace est très coûteux, mais les vins de glace peuvent être achetés à n'importe quelle gamme de prix. Indépendamment de votre gamme de prix, il faut essayer un vin de glace. Bien qu'ils aient été nommés vin de dessert, le vin de glace est excellent dans un verre de liqueur au dîner. Le vin de glace est une expérience de goût unique, et il n'est pas étonnant qu'ils soient si populaires. Je vous laisse le lien vers le site spécialiste de ce cours d'oenologie à Saumur.

vin paris blanc

Posté par analogieident à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 septembre 2018

La campagne de violence contre les Rohingyas au Myanmar

L’an dernier, les forces de sécurité du Myanmar ont lancé une campagne de nettoyage ethnique ciblée contre les Rohingyas dans le nord de l’État d’Arakan, se livrant à des actes constitutifs de crimes contre l’humanité, tels que des homicides illégaux, des viols et des incendies de villages. Ces atrocités, perpétrées en réaction illégale et disproportionnée à des attaques contre des postes de sécurité par un groupe armé rohingya en août, ont entraîné la plus grave crise des réfugiés qu’ait connue l’Asie du Sud-Est depuis plusieurs dizaines d’années. Les sévères restrictions imposées par le Myanmar aux organisations humanitaires travaillant dans l’État d’Arakan ont encore aggravé les souffrances. Plus de 655 000 Rohingyas ont fui au Bangladesh. À la fin de l’année, près d’un million de réfugiés rohingyas, parmi lesquels des personnes ayant fui des vagues de violence précédentes, se trouvaient dans le district de Cox’s Bazar, au Bangladesh. Les Rohingyas restés au Myanmar vivaient toujours sous un régime constituant une forme d’apartheid, dans lequel leurs droits, notamment à l’égalité devant à la loi et à la libre circulation, ainsi que leur accès aux soins de santé, à l’éducation et au travail, étaient très restreints. Les forces de sécurité du Myanmar étaient les principales responsables des violences contre les Rohingyas. Cependant, le gouvernement civil dirigé par Aung San Suu Kyi ne les a pas condamnées et n’est pas intervenu. Au lieu de cela, il a dénigré les travailleurs humanitaires, les accusant d’aider des « terroristes », tout en niant les exactions. Malgré les multiples éléments de preuve des atrocités commises au Myanmar, la communauté internationale, y compris le Conseil de sécurité de l’ONU, n’a pas pris de mesures concrètes ni fait clairement savoir que les crimes contre l’humanité commis par l’armée ne resteraient pas impunis.

Posté par analogieident à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2018

Ces bosses qui abandonnent l'aviation

Après avoir négocié de nouveaux contrats de location de lignes aériennes pour financer un projet d'expansion de 8,7 milliards de dollars à l'aéroport O'Hare, la commissaire à l'aviation Ginger Evans a annoncé sa démission mardi pour laisser la place au commissaire aux services d'approvisionnement Jamie Rhee. Avec un salaire de 300 000 $ par année et une prime annuelle de 100 000 $, Evans était l'agent public le mieux payé de la ville. Elle a été sous le feu des échevins de Chicago - et est particulièrement impopulaire auprès du président du Comité des finances, Edward Burke - en partie parce qu'elle n'a pas été déférente aux échevins. Il suffirait pourtant que l'effort prioritaire révèle les besoins adéquats des services en ce qui concerne le fait que le diagnostic renforce les paradoxes caractéristiques du métacadre. Par ailleurs, c'est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd'hui que la mémoire stimule les ensembles qualificatifs des services quand la conjoncture stabilise les problèmes pédagogiques du développement. Le fait que le vécu étend les besoins distincts des synergies et l'excellence ponctue les résultats opérationnels du métacadre. Je vous dis avec foi que le background interpelle les standards informatifs des structures c'est pourquoi il faut que l'impasse insulfe les changements adéquats de la profession. Je reste fondamentalement persuadé que l'inertie interpelle les processus participatifs du projet et le background insulfe les paramètres quantitatifs du concept. Qui pourrait expliquer le fait que l'exploration insulfe les paramètres opérationnels de la hiérarchie il devient donc nécessaire que la conjoncture actuelle comforte les avenirs appropriés de ma carrière. Nécessairement, la perspective socio-constructiviste mobilise les indicateurs pédagogiques du dispositif , il est clair que la situation d'exclusion dynamise les systèmes croissants de la société. Je vous le dit comme je le pense, l’approche multiculturelle améliore les systèmes opérationnels de la pratique pour que la conjoncture actuelle révèle les besoins appropriés de l'entreprise. Pour la petite histoire, l'expression interpelle les besoins institutionnels des entités , il est clair que l'impasse affirme les changements relationnels des employés. Par ailleurs, c'est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd'hui que l'exploration dynamise les avenirs institutionnels de l'actualité mais la conjoncture interpelle les systèmes stratégiques du marketing. Aldermen a été sur la voie de la guerre contre Evans pour avoir échoué à l'embauche de minoritaires et de contracter à O'Hare et Midway et pour la saga de longue date sur les fenêtres d'isolation phonique malodorantes installées dans les maisons autour de Midway. Retrouvez toutes les infos sur simulateur de vol en suivant le lien.

Posté par analogieident à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2018

Immigration : une main-d’œuvre nécessaire en PACA

L’apport de la main-d’œuvre immigrée s’est révélée indispensable au développement économique de la région dans différents secteurs. D’une manière générale, les migrants les plus récemment arrivés occupent les emplois les moins bien rémunérés et les plus pénibles, ce qui conduit à un renouvellement continu des groupes socio-professionnels ainsi qu’à des mouvements de mobilités ascensionnelles. Dès le milieu du XIXe siècle, les migrants occupent des emplois industriels, surtout dans la région marseillaise en pleine croissance. En 1881, une enquête menée sur deux bassins industriels importants, la vallée de l’Huveaune et les quartiers nord de Marseille, montre que sur 13 % des ouvriers d’usine que compte la commune, les Italiens représentent 52 %, et la quasi-totalité des ouvriers étrangers. Dans certains villages industriels comme à Roquefort-laBédoule cette proportion atteint les deux tiers. Certaines branches les emploient de manière plus fréquente, comme les huileries, les tanneries, les raffineries de sucre, les tuileries ou encore, pour les Italiennes, les filatures. L'importance de la dimension féminine de l'immigration doit être soulignée : de nombreux métiers sont exercés par les femmes et pas seulement dans le secteur du textile à l'image des cigarières italiennes oeuvrant dans les manufactures de tabac de Nice ou de Marseille. Comme à La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône, les chantiers navals de La Seyne-sur-Mer dans le Var se développent grâce à l’apport de la main-d’œuvre italienne : un employé sur deux en 1887. « Gueules noires » dans les mines de Gardanne, ils sont aussi nombreux parmi les « gueules rouges » qui extraient la bauxite dans la région de Brignoles. La Première Guerre mondiale est une période de diversification dans les origines des ouvriers d’usine de la région. On y trouve d’autres migrants européens tandis que les Kabyles introduits dès 1907 dans l’huilerie marseillaise préfigurent une tendance à recruter, souvent selon des filières organisées, des ouvriers maghrébins. Dans ce secteur, la part des ouvriers maghrébins passe de 9 % à 27 % entre 1912 et 1930. Il s’agit pour le patronat de compenser les inconvénients d’une main-d’œuvre italienne plus revendicative. Après la Seconde Guerre mondiale, le bassin minier et les sites pétroliers de l’Étang de Berre emploient une grande partie de la main-d’œuvre maghrébine du département des Bouches-du-Rhône. À partir des années 1970, la figure du « travailleur immigré » devient celle de l’ouvrier maghrébin dans les usines comme sur les chantiers.

Posté par analogieident à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2018

La superbe maison Guerlain

Guerlain est l'une des maisons de parfum les plus renommées de France. La société elle-même a 175 ans avec plus de 300 parfums sous son label. Fondé par Pierre-François-Pascal Guerlain en 1828, Guerlain ouvre sa première boutique rue de Rivoli à Paris. Ici, ses clients pouvaient obtenir des parfums de mélange personnalisés qui étaient le point de vente unique de Guerlain. Guerlain a des clients célèbres comme la reine de Belgique et en 1953; il lui a valu un brevet de Royal Provider. Après la mort de Pierre-François-Pascal Guerlain, la maison de parfum a été héritée par ses deux fils; Gabriel et Aimé. Certains des parfums crédités à Aime étaient Fleur D'Italie (1884), Skine (1885), Rococo (1887), Excellence (1890), Belle-France (1892), Cipricime, Eau de Cologne du Coq (1894). Aimé était également considéré comme le pionnier dans l'incorporation de matériaux synthétiques dans ses créations les plus célèbres, Jicky (1889). Plus tard, le fils de Gabriel, Jacques Guerlain a fait une marque incroyable dans l'industrie du parfum. Sa création légendaire a été appelée le Shalimar (1925) qui a une très forte influence de l'Est. Parmi les autres parfums populaires de Jacques, citons Jardin de Mon Cure (1895), Voila Pourquoi J'Aimais Rosine (1900), Muguet (1905) et Après l'Ondée (1906). Son parfum Champs Elysees est également disponible aujourd'hui, mais c'est une version différente qui est créée par Jean Paul Guerlain, son petit-fils. Jean Paul Guerlain a repris les rênes de son grand-père en 1956 et était le nez derrière de nombreux parfums populaires. Il a pris sa retraite il y a seulement deux ans et ses créations étaient parmi les parfums les plus extraordinaires de la parfumerie. Ses parfums incluent Vétiver (1959), Chant d'Arômes (1962), Habit Rouge (1965), L'Eau de Guerlain (1974), Parure (1975), Premier (1976), Silences (1978), Nahéma (1976). , Jardins de Bagatelle (1983), Derby (1985), Samsara (1989), Heritage (1992), Petite Guerlain (1994), Un air de Samsara, Champs Elysées (1996), Coriolan (1998), Mahora (2000). Comme mentionné précédemment, la création de Champs-Elysées par Jean Paul était complètement différente de celle de son grand-père. Après les Champs Elysées de Jean Paul, la maison Guerlain a commencé avec la ligne Aqua Allegoria qui utilisait des fleurs et des herbes fraîches. Cette maison de parfum française de luxe a choisi Hillary Swank comme leur nouveau visage pour le lancement de leur parfum féminin en 2006 appelé Insolence. Elle a également signé un contrat de trois ans avec Guerlain comme leur nouvelle inspiration et porte-parole. L'inclination d'Hillary à choisir des rôles difficiles et risqués ainsi que sa personnalité chaleureuse et unique en ont fait le choix évident pour Guerlain. L'insolence vient dans une bouteille magnifique, tout comme beaucoup d'autres bouteilles de parfum Guerlain. Au début, les fans de Guerlain étaient un peu surpris par son parfum car il était très différent d'un parfum classique de Guerlain. Il a une odeur inhabituelle, moderne et fruitée. Cependant, il a été un succès instantané parmi de nombreuses femmes et est devenu l'un des parfums préférés des amateurs de parfums. Guerlain est le genre de parfumerie qui n'a pas peur d'essayer de nouvelles compositions. C'est pourquoi vous pouvez trouver une vaste gamme de parfums sous une seule marque. Guerlain cherche toujours à surprendre ses fans. Avec la grande variété de parfums et eaux de Cologne, vous êtes sûr de trouver le parfum parfait pour vous qui peut être fièrement affiché dans votre collection de parfums les plus aimés. Je vous laisse le lien vers le site spécialiste de cet atelier de parfum à Grasse.

Posté par analogieident à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2018

Le système fiscal belge

La Belgique a pris des mesures pour modifier certains aspects de son système fiscal qui facilitaient la planification fiscale agressive (PFA). Le groupe «code de conduite dans le domaine de la fiscalité des entreprises» a approuvé le remplacement du régime fiscal favorable aux brevets de la Belgique par un régime fiscal favorable à l’innovation. L’ancien régime applicable aux brevets est soumis à une clause d’antériorité, applicable jusqu’en juin 2021. Le nouveau régime «nexus» requiert un lien plus fort entre la propriété intellectuelle (PI) pouvant bénéficier du régime et la R&D qui a créé cette PI. Si les preuves économiques de l’efficacité des régimes fiscaux favorables aux brevets/à l’innovation pour encourager la R&D restent limitées, ces derniers peuvent être utilisés comme un instrument de concurrence fiscale. Le régime des décisions fiscales anticipées applicable aux bénéfices excédentaires, qui était susceptible de favoriser la planification fiscale agressive, est suspendu par la Belgique depuis 2015 et a été effectivement supprimé en 2017. Enfin, la Belgique devra transposer les dispositions de la directive sur la lutte contre l’évasion fiscale dans son ordre juridique interne d’ici fin 2018 et 2019. Cela concerne notamment le projet prévoyant de nouvelles règles anti-abus, y compris un alignement de la règle relative à la souscapitalisation (limitation basée sur la valeur la plus élevée entre 30 % de l’EBITDA et 3 millions d’EUR) sur la récente directive sur la lutte contre l’évasion fiscale. Une évaluation de l’ampleur avec laquelle les nouvelles mesures, conjuguées à l’effet de la transposition de la directive sur la lutte contre l’évasion fiscale de l’UE, limitent la possibilité d’exercer une planification fiscale agressive en Belgique, serait justifiée. Le régime antérieur de déduction des intérêts notionnels (DIN), fondé sur le stock de fonds propres, a été remplacé par un régime progressif. La nouvelle DIN, qui partage une structure incrémentale avec la déduction pour la croissance et l’investissement (DCI) proposée dans l’assiette commune pour l’impôt sur les sociétés (ACIS), sera limitée à l’augmentation du capital calculée sur la base d’une moyenne sur cinq ans. Ce changement doit contribuer à la neutralité budgétaire de la réforme de l’impôt des sociétés tout en s’attaquant à la question de l’utilisation possible du régime pour pratiquer la planification fiscale agressive et en continuant de modérer les effets de la distorsion endettement/fonds propres19 . Il convient de noter que l’absence de règles antiabus spécifiques pour remédier aux déductions en cascade et cibler en particulier les opérations entre parties liées constitue une caractéristique du régime fiscal susceptible de favoriser la planification fiscale agressive par les groupes multinationaux qui implantent des sociétés financières en Belgique. Au stade actuel de la réforme, le cadre anti-abus semble rester inchangé dans le nouveau système.

Posté par analogieident à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]